La 2e édition de la journée régionale des communautés de la Boucle du Mouhoun s’est tenue le samedi 18 novembre 2023. L’initiative est du consortium Solidar Suisse et SOS Sahel International Burkina Faso ainsi que ses partenaires locaux dans le cadre du projet « Renforcement de la Résilience Communautaire des Ménages agrosylvopastoraux dans les régions de la Boucle du Mouhoun et du Nord (RESICOM) ». Autorités administratives, locales, coutumières, religieuses, organisateurs et bien sûr diversité de communautés ont participé à l’événement à la place des martyrs de Dédougou.

Ici, la communauté Bwa en démonstration

Mars 2022, novembre 2023. Deux dates désormais dans l’histoire de la promotion de la cohésion sociale et du vivre-ensemble dans la région de la boucle du Mouhoun, en particulier la ville de Dédougou. De mémoire des ressortissants de Dédougou, c’est la 2e fois que le consortium Solidar Suisse, Sos Sahel International Burkina et son partenaire local OCADES Caritas/Dédougou organisent une journée régionale des communautés dans la région de la Boucle du Mouhoun. Cette activité s’inscrit dans le volet « Paix et Cohésion Sociale » du projet « Renforcement de la Résilience Communautaire des ménages agrosylvopastoraux dans les régions de la Boucle du Mouhoun et du Nord (RESICOM) ». La région de la Boucle du Mouhoun est riche en diversité de groupes socio-ethniques. 18 communautés vivent en parfaite symbiose à Dédougou depuis longtemps.Mais depuis quelques années, l’émergence de certains conflits ainsi que le défi sécuritaire auquel est confronté la région avec son corollaire de personnes déplacées internes menacent les fondements sociaux et culturels servant jadis de socle et de repère.

Les autorités coutumières et religieuses jouent un rôle important pour le vivre-ensemble

Les intervenants à la tribune ont reconnu et salué la pertinence du thème de la 2e édition « Quelles stratégies de valorisation des mécanismes et savoirs locaux dans la promotion de la paix et de la cohésion sociale ? ». Dieudonné TOUGFO, président de la délégation spéciale de Dédougou et représentant le gouverneur de la Boucle du Mouhoun relève que, « magnifier la volonté des communautés de coexister pacifiquement, à travers l’organisation d’une journée régionale des communautés, permet à la fois de renforcer les liens socio-ethniques via le cordon culturel et de contribuer à l’édification d’un bouclier culturel contre le délitement de la cohésion sociale ».

Le président de la délégation spéciale de Dédougou a dit le mot du gouverneur et ouvert la foire

Le Représentant-pays de Solidar Suisse Burkina, chef de file du consortium, Dieudonné ZAONGO ajoute, pour sa part, qu’ « Offrir aux populations l’opportunité de découvrir les spécificités culturelles et culinaires ainsi que les mécanismes de prévention et de résolution des conflits propres à chacune des dix-huit (18) communautés mobilisées ce soir, dont six (6) venant des Républiques sœurs et amies de la Côte d’ivoire, du Ghana, du Mali, du Niger, du Nigéria et du Togo, tel est l’objectif poursuivi par le consortium Solidar Suisse-SOS Sahel International Burkina Faso et son partenaire local OCADES Dédougou ».

Le représentant pays de Solidar Suisse Burkina tout sourire en casquette à la tribune officielle

Défilé et foire à l’affiche

Une telle journée n’aurait pas eu de sens si les communautés et groupes socio-ethniques ne sont pas mis en avant. A l’occasion, les 18 communautés de la région ont eu chacune un temps de défilé à la place des martyrs. Un véritable moment de communion fraternelle avec le public. La foule de spectateurs a pu boire à la source de la tradition en admirant les rythmes de danse, les tenues traditionnelles et les parures de la diversité de communautés.

La communauté ghanéenne bien représentée

Par ailleurs, le savoir-faire culinaire des différentes communautés se laissait délecter au niveau des stands. Un dernier acte que personne ne voulait se laisser conter même au moment où la lumière du jour s’est estompée. C’est un tout autre moment de partage entre communautés, public et invités. Une série d’activités aura marqué la 2e édition de la journée régionale des communautés de la Boucle du Mouhoun. C’est ce qu’a rappelé Dapoba DIARRA, président du comité d’organisation et Directeur régional en charge des droits humains en début de cérémonie. Il s’agit des cadres de dialogue des communautés, d’une représentation théâtrale sur les méthodes endogènes de résolution des conflits et d’une émission radiophonique sur le thème de la 2e édition de la journée régionale des communautés.

Partage de mets locaux à la foire
Sissili Ziro Sanguié Boulkiemdé Sourou Nayala Mouhoun Kossi Balé Banwa Noumbiel Poni Ioba Bougouriba Kénédougou Houet Tuy Comoé Léraba Kouritenga Boulgou Bazèga Nahouri Zoundwéogo Ganzourgou Kourwéogo Oubritenga Loroum Zondoma Yatenga Passoré Namentenga Sanmatenga Bam Oudalan Soum Yagha Séno Tapoa Kompienga Gnagna Komondjari Gourma Kadiogo

Actualités

Titre abrégé

Titre complet

Actualités