Le 10 juin 2023, le projet RESICOM a organisé au profit des populations des villages de (Koéna, Sokongo et Ouarkoye) de la région de la Boucle du Mouhoun, un théâtre forum sur la gestion des conflits fonciers. Une occasion pour interpeller les populations sur les sources de conflits fonciers, rappeler et encourager le recours aux mécanismes endogènes de résolution des conflits. Le synopsis dudit forum parle « d’un conflit foncier entre une population allogène et les propriétaires terriens d’un village. Le conflit s’est dégénéré de telle sorte à diviser le village en deux. La saison s’installe et les parties protagonistes menacent de détruire les cultures. Pour pallier cela, l’animateur du projet RESICOM rencontre les personnes ressources du village pour résoudre le conflit en s’inspirant les mécanismes endogènes de gestion de conflits telles que : commissions de conciliation foncière villageoise (CCFV), cadres de concertation villageois de gestion des ressources naturelles (CCVR), comités locaux de paix (CLP). »

En rappel, cette activité s’inscrit dans le cadre de l’Output 3.2 du projet RESICOM : « Les communautés des régions d’intervention du projet utilisent les cadres communautaires (CLP, CCFV) pour la gestion des conflits ». Des études montrent que les femmes et les jeunes sont faiblement impliqués dans la gestion des conflits et les populations ne sont pas suffisamment sensibilisées sur la gestion partagée des ressources. Le projet entend pallier ce problème à travers un éventail d’activités :

  • Renforcer les capacités de 300 leaders d’organisations féminines et de jeunesse sur des thématiques en lien avec la cohésion sociale pour des activités de sensibilisation : 200 femmes et 100 jeunes leaders qui seront renforcés par le projet, sensibiliseront 30 000 personnes dont 3 000 PDI ;
  • Réaliser des sensibilisations sur des thématiques en lien avec la paix et la cohésion sociale à travers des canaux tels que : 80 théâtres fora, 36 émissions radio (qui ont l’avantage de toucher les populations même dans les zones inaccessibles) et 04 « journées régionales des communautés ». Ces journées des communautés sont un facteur de rapprochement entre les communautés et favorisent une meilleure intégration des PDI dans les communautés d’accueil à travers des actions d’interculturalité, de parenté à plaisanterie qu’elles promeuvent.

Les théâtres forums ont mobilisé beaucoup de spectateurs

Sissili Ziro Sanguié Boulkiemdé Sourou Nayala Mouhoun Kossi Balé Banwa Noumbiel Poni Ioba Bougouriba Kénédougou Houet Tuy Comoé Léraba Kouritenga Boulgou Bazèga Nahouri Zoundwéogo Ganzourgou Kourwéogo Oubritenga Loroum Zondoma Yatenga Passoré Namentenga Sanmatenga Bam Oudalan Soum Yagha Séno Tapoa Kompienga Gnagna Komondjari Gourma Kadiogo

Actualités

Titre abrégé

Titre complet

Actualités