Favoriser une appropriation de l’effet 2 du projet « Les collectivités territoriales participent au suivi de la gestion de l’orpaillage selon leurs chartes communales, améliorent l’offre des services et bénéficient de plus de revenus à travers une co-construction avec les acteurs communaux ». Tel est l’objectif principal de l’atelier qui a réuni les 11 et 12 octobre 2022 à Ziniaré, les acteurs communaux des zones d’intervention de la phase 1 dudit projet. En rappel le projet couvre : les communes de Absouya (site de Kougpélé), Mogtédo (site de Nobsin) et Méguet (site de Tamgpipelse) dans la région du Plateau Central ; les communes de Dassa (site de Nébiah), Réo (site de Guido) et Pouni (site de Kiekouyou) dans la Région du centre-ouest.  

Les travaux de groupe ont permis d’analyser les valeurs de base et les valeurs cibles des indicateurs, la carte des acteurs de la gouvernance locale en rapport avec le secteur de l’Exploitation Minière Artisanale et à Petite Echelle (EMAPE)

L’atelier a connu la participation de 25 acteurs comprenant les 6 Présidents de délégation spéciale, les comptables et les responsables des services chargés de la mobilisation des recettes. A l’occasion, les participants ont pris connaissance de l’objectif général du projet, les effets et les résultats attendus. Les travaux de groupe ont permis d’analyser les valeurs de base et les valeurs cibles des indicateurs, la carte des acteurs de la gouvernance locale en rapport avec le secteur de l’Exploitation Minière Artisanale et à Petite Echelle (EMAPE) et les besoins de renforcement des capacités des acteurs du domaine. Tout ceci devrait contribuer à atteindre l’objectif général du projet qui est de : « promouvoir une exploitation responsable de l’or dans les sites d’orpaillage du Burkina Faso pour que les acteurs de la chaîne de production aurifère profitent de meilleurs services et conditions de travail, contribuent au développement local en payant leurs taxes, et s’engagent à réduire les effets négatifs du secteur ».

En rappel, ledit projet est financé par la Direction du Développement et de la Coopération Suisse au Burkina Faso et mis en œuvre en synergie avec l’Agence Nationale d’Encadrement des Exploitations Minières Artisanales et Semi mécanisées (ANEEMAS) et un consortium d’ONG composé de Caritas Suisse en tant que lead, Solidar Suisse et Artisanal Gold Council (AGC). La phase 1 de mise en œuvre du projet est prévue pour la période 2023-2027, avec une phase de planification participative sur la période de juillet à décembre 2022.

Présent à la cérémonie d’ouverture, M. Dieudonné R. ZAONGO, Représentant Pays de Solidar Suisse, membre du Consortium, a remercié les participants pour leur intérêt et émis le vœu de sortir de cet atelier avec des indicateurs retenus de façon participative, des recommandations pertinentes et un engagement pour l’opérationnalisation réussie du projet.

Photo de famille des participants

Titre abrégé

Titre complet

Actualités

Promotion de l’Orpaillage Responsable : les collectivités territoriales outillées à l’élaboration de budget et de plan annuel d’investissement sensibles à l’exploitation minière artisanale à petite échelle (EMAPE) et aux droits humains

« Renforcer les capacités des Présidents des Délégations Spéciales (PDS) et des STD financiers sur l’élaboration de documents de planification locale, de budget et de plan annuel d’investissement sensibles à l’EMAPE, aux droits humains et au...

En savoir plus