Au Burkina Faso, la crise sécuritaire et les changements climatiques ont entraîné une augmentation de l’insécurité alimentaire, la pauvreté et des déplacements massifs de populations. Pour changer cette donne, le projet RESICOM financé par l’Ambassade du Danemark et mis en œuvre par Solidar Suisse et SOS Sahel International en partenariat avec les partenaires locaux OCADES/Dédougou et FEBAP/Yatenga entend améliorer les revenus des populations autochtones et faciliter l’insertion socioéconomique des personnes déplacées internes (PDI) des régions de la Boucle du Mouhoun et du Nord. Pour ce faire, le projet entend aménager 200 hectares de bas-fonds rizicoles au profit de 1600 bénéficiaires. Pour la campagne agricole 2022, ce sont 78 hectares de bas-fond rizicole qui ont été mis en valeur.

  • En savoir plus dans cette vidéo 
Sissili Ziro Sanguié Boulkiemdé Sourou Nayala Mouhoun Kossi Balé Banwa Noumbiel Poni Ioba Bougouriba Kénédougou Houet Tuy Comoé Léraba Kouritenga Boulgou Bazèga Nahouri Zoundwéogo Ganzourgou Kourwéogo Oubritenga Loroum Zondoma Yatenga Passoré Namentenga Sanmatenga Bam Oudalan Soum Yagha Séno Tapoa Kompienga Gnagna Komondjari Gourma Kadiogo

Actualités

Titre abrégé

Titre complet

Actualités