Les régions de la Boucle du Mouhoun et du Nord sont caractérisées par un taux de pauvreté assez élevé. Les chocs climatiques de plus en plus intenses et récurrents dans ces régions créent un cycle de vulnérabilité en mettant les populations dans une situation d’insécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que des crises communautaires.

Les déficits de productions agricoles et fourragères sont persistants et chroniques, faisant particulièrement de la région du Nord, une zone d’insécurité alimentaire et nutritionnelle chronique dont les principales causes sont : la faiblesse des productions liées aux aléas climatiques, l’inadaptation des techniques culturales, l’inaccessibilité aux intrants agricoles, la méconnaissance des bonnes pratiques agricoles et nutritionnelles. Ces mêmes caractéristiques agro climatiques sont constatées dans les communes d’intervention du projet dans la partie nord de la région de la Boucle du Mouhoun.

Pour changer cette donne, le projet RESICOM a entamé dans ces 02 régions un processus de récupération des terres dégradées à travers plusieurs techniques de conservation des eaux et des sols/ défense et restauration des sols (CES/DRS) dont : la récupération manuelle (les démi-lunes, les cordons pierreux « trois pierres », les bassins de collecte des eaux de ruissellement (BCER), les zaï), et la récupération  mécanisée des terres par la charrue Delfino, etc.

Un processus multidimensionnel à plusieurs étapes

Dans l’optique de faciliter la réalisation des infrastructures et une bonne appropriation par les populations bénéficiaires, le projet RESICOM intervient à plusieurs étapes : la formation des bénéficiaires sur la réalisation et l’entretien des ouvrages, la dotation en petits matériels adaptés et l’encadrement technique pour la réalisation des différentes infrastructures tout en veillant à une mise en valeur pour la production agricole mettant l’accent sur l’agroforesterie et le pastoralisme.

Formation pratique sur la réalisation de demi-lunes

Les 16 et 17 Février 2023 a eu lieu dans les communes de Gourcy et de Rambo, une cérémonie de remise officielle de matériels CES/DRS en présence des autorités locales (Président et Vice Président des délégations spéciales) et des services techniques déconcentrés en charge de l’agriculture et de l’environnement. Le matériel remis est composé entre autres de : brouettes, cordes, arrosoirs gants, pelles, sacs de ciment, sceau, barre à mine, mètres ruban, niveau a eau, pioches, fourches, etc. Le Vice-président de la Délégation spéciale de la commune de Gourcy a exprimé sa gratitude au projet RESICOM et a invité les bénéficiaires à se mobiliser pour la réussite de l’activité.

Cérémonie de remise de Kits CES/DRS dans la commune de Gourcy

En rappel, dans la commune de Gourcy, environ 438 ha de terres dégradées ont été récupérées à l’aide de la charrue delfino dans 10 villages. Les travaux de réalisation des infrastructures CES/DRS sont actuellement en cours dans les deux régions d’intervention du projet le Nord et la Boucle du Mouhoun.

A terme, le projet ambitionne former 8 000 ménages hôtes aux techniques CES/DRS à travers la contribution de producteurs modèles servant de formateurs relais afin de contribuer de façon durable à l’amélioration de la production agrosylvopastorale dans ces 02 régions.

Sissili Ziro Sanguié Boulkiemdé Sourou Nayala Mouhoun Kossi Balé Banwa Noumbiel Poni Ioba Bougouriba Kénédougou Houet Tuy Comoé Léraba Kouritenga Boulgou Bazèga Nahouri Zoundwéogo Ganzourgou Kourwéogo Oubritenga Loroum Zondoma Yatenga Passoré Namentenga Sanmatenga Bam Oudalan Soum Yagha Séno Tapoa Kompienga Gnagna Komondjari Gourma Kadiogo

Actualités

Titre abrégé

Titre complet

Actualités