Le consortium Solidar Suisse, Educo et Aflatoun International a organisé le 1er décembre à Ouagadougou l’atelier de revue annuelle 2023 du projet Promotion de l’accès des filles à un Système Éducatif et de Formation Professionnelle de qualité (PROMESSE-FP). La session s’est déroulée en présence des parties prenantes.

Les différents acteurs ont répondu présents à la première revue annuelle du projet PROMESSE-FP

Faisant partie du dispositif technique de suivi et d’orientation de la mise en œuvre du projet, cette revue annuelle est un cadre de suivi et de redevabilité. Elle a eu pour objectif d’examiner avec les acteurs l’état de mise en œuvre du plan d’action 2023 du projet et l’évolution des indicateurs. Koudpiga YERBANGA, Directeur Général de la Formation Professionnelle, président de l’atelier s’est réjouis que malgré les changements qu’a connu le projet du fait des contraintes internes et externes, ses principales actions à l’endroit des bénéficiaires soient maintenues et cadrent avec les objectifs du département en charge de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi.

Au milieu du présidium, le Directeur Général de la Formation Professionnelle, à gauche et tenant le micro, le Représentant Pays de Solidar Suisse Burkina Faso et à droite un Représentant de Educo

L’état de mise en œuvre du plan d’action 2023 du projet Promotion de l’accès des filles à un Système Educatif et de Formation Professionnelle de qualité (PROMESSE-FP) présente des résultats satisfaisants. Entre autres réalisations, on note :

  • 1125 jeunes filles et femmes dont 475 PDI ont été formées dans des métiers porteurs comme l’embouche ovine, la mécanique deux roues, la saponification, l’énergie solaire, la transformation de produits laitiers, la plomberie auprès de maîtres artisans et dans 09 centres d’éducation et de formation professionnelle (CEFP) ouverts par le projet ;
  • 99 groupes VSLA ont été mis en place avec 2546 membres dont 1164 filles et femmes déplacées internes ;
  • 574 bénéficiaires du projet outillés à l’usage des TIC pour la promotion de leurs activités, l’entrepreneuriat et la gestion d’entreprise ;
  • 02 manuels de formation sur l’approche Aflatoun d’éducation sociale et financière (ESF) avec des contenus relus et adaptés aux besoins des acteurs de l’enseignement post-primaire et secondaire et de la formation professionnelle ;
  • 235 acteurs du ministère de l’éducation, du ministère de la jeunesse et de l’emploi et des membres du consortium formés et certifiés afin de participer à la promotion de l’éducation sociale et financière au Burkina Faso.
Le Responsable Suivi-évaluation, Redevabilité et Apprentissage de Solidar Suisse Burkina Faso présentant les résultats atteints du projet

Le niveau d’exécution globale du projet au 31 Octobre 2023, présente un taux d’exécution physique des activités de 76, 25% contre 59 % au niveau budgétaire.  Les défis majeurs auxquels a fait face le projet au cours de l’année sont liés au contexte sécuritaire difficile et au processus de révision/recadrage du projet exigé par le bailleur. La situation sécuritaire a entrainé des retards, des surcouts dans l’exécution de certaines activités et la suspension des activités dans certaines zones inaccessibles.

A l’image de cette jeune fille, les bénéficiaires ont témoigné des changements positifs que le projet a apporté dans leurs vies

Quant au processus de révision/recadrage du projet, le délai d’approbation a eu un impact sur le calendrier de mise en œuvre. C’est pourquoi Dieudonné ZAONGO, Représentant Pays de Solidar Suisse Burkina Faso, Chef de file du consortium PROMESSE-FP a rappelé à l’ouverture de l’atelier que, « depuis le lancement du projet en 2021, ses actions se déroulent dans un contexte difficile avec de multiples contraintes tant sur le plan sécuritaire, que financier qui ont impacté d’une manière ou d’une autre la conduite des activités ».

A un an de la clôture du projet PROMESSE-FP, le chef de projet, Saydou SAVADOGO mesure l’ampleur des défis à relever devant les parties prenantes

Titre abrégé

Titre complet

Actualités

Promotion de l’Orpaillage Responsable : les collectivités territoriales outillées à l’élaboration de budget et de plan annuel d’investissement sensibles à l’exploitation minière artisanale à petite échelle (EMAPE) et aux droits humains

« Renforcer les capacités des Présidents des Délégations Spéciales (PDS) et des STD financiers sur l’élaboration de documents de planification locale, de budget et de plan annuel d’investissement sensibles à l’EMAPE, aux droits humains et au...

En savoir plus